les colombes,pigeons, tourterelles

Un forum d'entraide pour tout savoir sur les colombes et pigeons
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 II. Oiseaux - La classification

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 28
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: II. Oiseaux - La classification   Mar 1 Juil - 11:58

La classification

Le mot taxinomie désigne la science des lois de la classification des êtres vivants. Les méthodes utilisées par les premiers taxinomistes étaient simplistes : on classait les oiseaux selon leur apparence physique en se fondant sur leur taille, leur morphologie et la couleur de leur plumage. Les résultats n'étaient pas toujours heureux. Certains oiseaux classés dans une même espèce n'avait aucun lien entre eux, alors que d'autres étaient écartés de l'espèce à laquelle ils auraient dû s'apparenter. L'évolution des méthodes scientifiques donna lieu à la mise au point de techniques plus rigoureuses, et le système de classification des oiseaux est devenu très sophistiqué. La taxinomie a tiré avantage de découvertes scientifiques réalisées dans d'autres domaines : biologie, paléontologie, écologie, physiologie, éthologie et, finalement, l'analyse des protéines et de l'ADN


LA NOTION D'ESPECE.

La taxinomie moderne se fonde sur la notion d'espèce. Une espèce se définit essentiellement comme une population d'êtres vivants qui ne se reproduisent pas avec les populations voisines, quoiqu'il soit parfois difficile d'établir des distinctions très nettes. A l'intérieur d'une même espèce, certains groupes peuvent présenter des caractères légèrement différents, par exemple concernant la taille ou la couleur du plumage. Ces groupes forment ce qu'on appelle des sous-espèces ou races. Des populations d'une même espèce séparées par un océan ou une chaîne de montagnes sont dites isolées.


GENRE, FAMILLES ET ORDRES.

Tous les oiseaux sont plus ou moins apparentés. La taxinomie a donc créé différentes catégories permettant de déterminer leur lien de parenté. Plusieurs espèces d'oiseaux semblables font partie d'un même genre ; plusieurs genres semblables font partie d'une même famille ; et plusieurs familles composent un ordre. Les taxinomistes utilisent d'autres catégories qui permettent une classification plus sophistiquée, mais l'ornithologue amateur n'a pas à se préoccuper de telles subtilités. Tous les oiseaux réunis constituent ce qu'on appelle la classe des oiseaux. L'ensemble de plusieurs classes d'animaux pourvus d'une colonne vertébrale constitue le sous-embranchement des vertébrés, lequel fait partie à son tour du règne animal.


LE NOM DES OISEAUX.

La plupart des oiseaux sont désignés à la fois par un nom vernaculaire (propre à chaque langue) et par un nom scientifique. Celui-ci se compose de deux éléments : genre et espèce. Un troisième élément s'ajoute dans le cas où l'oiseau fait partie d'une sous-espèce. Le nom scientifique est toujours latinisé et s'écrit en italique. Seule la première lettre du genre prend la majuscule. Cette méthode de dénomination permet une reconnaissance universelle du système de classification. Un même oiseau porte souvent des noms différents d'un pays à l'autre, ou même selon les régions. Inversement, il arrive qu'un même nom serve à désigner plusieurs espèces différentes. L'oiseau que nous appelons merle, par exemple, n'est pas de la même espèce que le merle des Américains. Dans ce cas, la dénomination scientifique élimine toute possibilité de confusion.

Un exemple : LE MERLE NOIR.
Classe : aves (oiseaux).
Ordre : passériformes.
Famille : turdidés.
Genre : turdus.
Espèce : merula.


ROLE DE L'ADN.

Les découvertes récentes en biochimie, et en particulier l'analyse de l'ADN (acide désoxyribonucléique, composante essentielle du matériel génétique), ont permis de faire la lumière sur les liens de parenté entre les oiseaux. Dans la foulée de Charles Sibley et Jon Ahlquist, de l'université de Yale, les chercheurs ont d'abord analysé des protéines extraites du sang et de l'albumine. Ils sont maintenant capables d'isoler et d'analyser l'ADN proprement dit et de mesurer les affinités entre espèces avec une précision remarquable. Les résultats de ces recherches ont apporté une réponse à de nombreuses questions que se posaient les taxinomistes.








site www.oiseaux.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombides.gooforum.com
 
II. Oiseaux - La classification
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oiseaux à vendre et fiche de jugement (2010)
» NOUVELLES CLASSIFICATION F.F.O.
» Classification
» Achetez vos oiseaux légalement
» pour vers, parasites, poux et gale... des oiseaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les colombes,pigeons, tourterelles :: Bibliothèque Colombidés-
Sauter vers: